Jean-Pierre BOUSQUET

Résumé de la technique employée:

  • Optiques: Lunette Astro-Physique 155 EDFS à f / d 7 ou f / d 5,2 avec réducteur, ou f / d 14 avec doubleur ou barlow. C8 à f / d 10. Téléobjectifs Nikon 180 ED / 2,8 et 400 ED / 5,6.
  • Monture: Takahashi NJP 160, avec motorisation Escap 530 pilotée par FS-2.
  • Guidage: par ST-4 permettant de poser des unités unitaires ou cumulées en séries de 1 à plusieurs heures, sur un diviseur optique (Celestron) ou sur un guide de lunette (Zeiss Télémenteur 63/840).
  • Surfaces sensibles: Argentique (Support technique hypersensibilisé, Kodak Supra 400 …) sur boîtiers Nikon F jusqu’en 2002, puis CCD Sbig ST8-e port parallèle, ou APN Canon 20Da, ou webcam Toucam pro pour le planétaire.
  • Préparation des soirées: sur Sky-Atlas 2000, Atlas Uranometria, puis sur Guide 7.
  • Logiciels d’acquisition et de traitement: MaxIm DL 4.0 (pour la CCD), Prism 6.0 (pour l’APN), QC-focus, Iris et Registax (pour la webcam), Photoshop pour la finition. Quant aux photos argentiques, elles étaient numérisées puis rehaussées sous Photoshop.
  • Sites d’observation: Alpes du Sud (Vars, Restefond, Châteaurenard, St Apollinaire), Préalpes (Ventoux sud, Lure, Chiran, Valdrôme), collines provençales (Ste Baume).

Si vous êtes en plus, venez voir le site personnel de Jean-Pierre: //www.astrosurf.com/jpbousquet

 

La Grosse Lune